5 raisons d’adopter la méthodologie Stage-Gate

5 raisons d’adopter la méthodologie Stage-Gate

Pourquoi la méthodologie Stage-Gate convient-elle particulièrement pour démarrer la mise en place d’un PMO ou la structuration d’un processus de développement ?

Ceci est le 2e article d’une série dédiée à la méthodologie Stage-Gate. Découvrez notre 1er article « Structurez votre PMO avec la méthodologie Stage-Gate« .

1. Stage-Gate apporte de la discipline à l’exécution de vos projets

Le projet est porteur de changement et donc par définition le projet est un processus risqué, fortement variable, et hétérogène.

Stage-Gate propose de faire face à ces défis avec un processus transparent, structuré et complet :

Transparent : avec Stage-Gate, les projets et leur état d’avancement sont visibles par tout le monde. Cela permet de maintenir une roadmap claire pour le management, les responsables du projet et même les clients.
Structuré : Stage-Gate aide à définir les responsabilités des chefs de projet et leur fournit un référentiel des taches qu’ils doivent accomplir et des résultats auxquels ils doivent parvenir.
Complet : Stage-Gate est né de l’observation d’entreprises leader en matière d’innovation et d’exécution de projet. La méthode intègre les leçons et les meilleures pratiques apprises au contact de ces entreprises et sécurise le processus de développement.

2. Stage-Gate est adaptable à une grande variété de situations et de types de projets

Que votre projet implique 1000 personnes ou seulement 10, 5 sites à travers le monde ou qu’un seul, le processus Stage-Gate offre une méthode efficace de gestion de projet.

De la même façon, votre projet peut aussi bien porter sur la conception d’une nouvelle voiture, sur la mise en œuvre d’un nouveau système logiciel, sur l’assemblage d’une fusée ou encore, sur le lancement du prochain médicament blockbuster.

Peu importe l’industrie ou le type de projet (IT, développement produits, processus internes…), Stage-Gate fonctionne aussi bien pour structurer et aider à livrer le projet.

3. Stage-Gate est simple et facile à comprendre pour tout le monde

Contrairement à d’autres méthodologies, Stage-Gate ne requiert pas de vocabulaire complexe ou de concepts contre-intuitifs.

L’adoption de la méthodologie en est grandement facilitée. Vous ne demandez pas de faire confiance à un processus complexe ou obscure, mais à une méthode basée sur des étapes logiques et structurées.

4. Stage-Gate est flexible et facile à mettre en œuvre

En raison de sa structure modulaire, Stage-Gate est une méthodologie très flexible. Du simple modèle Stage-Gate Essential avec ses 3 stages/2 gates, jusqu’au modèle Enterprise Stage-Gate avec le processus complet à 5 stages/4 gates, la méthodologie permet de concevoir le processus convenant aux spécificités de votre environnement.

Il est même possible d’utiliser plusieurs modèles Stage-Gate différents au sein d’une même entreprise, entité ou département. Certains de nos clients utilisent en parallèle jusqu’à une douzaine de modèles qui répondent aux besoins de profils de projets distincts (petits ou grands, avec différentes exigences réglementaires, etc.) et qui coexistent sans problème.

Stage-Gate est aussi un outil évolutif. Vous pouvez commencer par un modèle simple, appliqué à un seul département ou type de projet. Puis l’étendre progressivement jusqu’à ce qu’il devienne un processus global qui structure les projets plus complexes appliqué à l’ensemble de l’entreprise. C’est d’ailleurs ainsi que beaucoup de nos clients ont mis en œuvre la méthodologie.

5. Stage-Gate minimise naturellement les risques

Plusieurs aspects de la méthodologie Stage-Gate offrent, par construction, un moyen d’atténuer certains risques inhérents aux projets :

– Stage-Gate décrit l’ensemble du processus d’exécution du projet. Ceci permet de s’assurer qu’aucune étape n’est omise. Les livrables obligatoires à la fin de chaque phase constituent un mécanisme de sécurité supplémentaire pour faire respecter cette exigence.

– L’un des principes de base de Stage-Gate est l’engagement progressif. Ainsi, lorsqu’un projet est lancé, l’équipe ne s’engage que sur la première phase du projet. Cette dernière est, dans la plupart des cas, la phase la moins chère (idéation/concept). Puis, lorsque le projet progresse, les incertitudes vont en diminuant tandis que parallèlement les engagements augmentent.

– Par construction, les gates permettent de revoir l’alignement du projet avec les objectifs ou les thèmes stratégiques de l’entreprise. Elles permettent aussi d’apporter les ajustements nécessaires afin de s’assurer que le résultat final ne sera pas en désaccord avec la stratégie de l’entreprise ou de l’unité.

– Souvent, les entreprises incluent des projections financières dans les livrables requis à chaque gate. Elles deviennent plus précises au fur et à mesure que le projet progresse. Cela signifie que l’impact du projet sur les finances de l’entreprise sera pris en compte dès le début du processus. L’équilibre entre effort consenti et rendement du capital investi peut être pris en compte dès le début.

Comment minimiser le risque dans les projets de développement produits ?

Les projets de développement de produits figurent parmi les projets les plus risqués d’une entreprise. Dans cette interview, Robert Cooper, créateur de la méthodologie Stage-Gate, évoque les stratégies pouvant aider à réduire les risques liés à ce type de projets.

Après avoir examiné les avantages de Stage-Gate, notre prochain article sera consacré à l’étude des principales critiques formulées à l’égard de la méthodologie et leur impact sur votre PMO.