La méthode KANBAN pour la gestion de vos projets

La méthode KANBAN pour la gestion de vos projets

En quoi consiste l’approche Kanban dans le domaine de la gestion de projet ?

Définition de la méthode Kanban :
Le kanban est un outil du Toyota Production System (aka TPS) ; par extension un outil du lean manufacturing ; qui permet de mettre en place une production en flux tiré. L’objectif des systèmes Kanban, nés dans l’industrie automobile au Japon dans les années 1950, est d’arriver à équilibrer la production et la demande.

Le kanban, ou étiquette, est une fiche qui fait la navette entre l’amont et l’aval d’un poste de production pour indiquer si le poste de production situé en amont doit fabriquer une nouvelle série de pièces ou pas. Le principe permet de limiter l’en-cours de stock et donc le gaspillage en cas de défaut détecté en aval de la chaine de fabrication. Le kanban propose de supprimer la notion d’itération dans le développement.

Ses principes :
La méthode est simplement basée sur un système de cartes qui indique à tout moment ce qu’il y a à faire, quand, et ce qui est fait. La même carte ne peut revenir d’une itération à l’autre car dès que cette dernière est faite elle est considérée réglée pour la prochaine itération. Elle permet aussi au gestionnaire de gérer son backlog et décider qu’est-ce qui sera sur la prochaine itération.
Le Kanban c’est comme un bureau portable qui tient compte des tâches de chaque personne dans l’équipe et qui nous rappelle à l’ordre. C’est un excellent outil visuel qui assure aussi une meilleure communication et collaboration en temps réel et un ” flow” ou une bonne circulation sur les tâches à exécuter.

L’approche Kanban consiste globalement à visualiser le Workflow (Le processus de traitement d’une tâche). On met en place un tableau de bord des items (demandes). Chaque item est placé à un instant donné dans un état. L’item évolue jusqu’à ce qu’il soit soldé. Chaque état du tableau peut contenir un nombre maximum prédéfini de tâches simultanées (défini selon les capacités de l’équipe) : on limite ainsi le WIP (Work In Progress). Il est primordial, pendant l’exécution des tâches, de mesurer le « lead-time ». Il s’agit du temps moyen pour compléter un item. Cette durée sera progressivement de plus en plus courte et prévisible.

Écran : Vue sur le kanban NQI Orchestra d’un projet

kanban-nqi

Intérêts et avantages :
Les intérêts de la mise en place de cet outil Kanban sont principalement la possibilité de mise en place progressive de la méthodologie Agile (moins directif que Scrum). Les points de blocages sont visibles très tôt. La collaboration dans l’équipe est encouragée pour résoudre les problèmes de manière corrective, le plus tôt possible.
Cette méthode possède un fort impact visuel et une réelle efficacité. Elle facilite la communication sur l’état d’avancement du projet et permet de garantir un niveau de qualité constant et défini de manière collective.
En bref, l’approche kanban est une simple méthode en ligne aujourd’hui qui repartie les tâches en plusieurs colonnes dans un tableau : A FAIRE, OUVERT, EN COURS, TERMINÉ.

La méthode Kanban est une approches souple pour suivre l’avancement des tâches et permet une transition dans la douceur. Cette approche offre en effet la possibilité de visualiser, sans la changer, la façon de travailler de l’entreprise pour pouvoir l’améliorer ensuite.
Kanban est un bon outil de transformation par l’amélioration des processus des entreprises. Kanban apportera à votre équipe plus de souplesse dans le changement des priorités. Kanban supprime l’estimation de la priorité en faveur de cycle avec des tâches de taille similaire.
Kanban se concentre fortement sur la durée de développement d’une tâches, là où Scrum se focalise sur la vélocité des équipes par sprint. Les deux frameworks peuvent se modifier et s’adapter pour obtenir un résultat similaire, mais Kanban a l’avantage de pouvoir décaler des tâches pour en inserer d’autre plus urgente, la notion de temps est plus fléxible en Kanban, contrairement à Scrum où un sprint commencé ne peut être altéré par une demande « urgente ».

Sources :

  • http://ayeba.fr/2010/02/le-kanban-pour-vos-projets/
  • http://www.cienum.fr/sites-internet-mobiles/projets/methodologie-de-projets/kanban
  • http://www.dreaminvasion.com/tag/Gestion%20de%20projet/
  • www.pentasys.de/download/6485_Kanban-fr-0-13b5fc.pdf‎