La gestion de projet à l’ère du 2.0

La gestion de projet à l’ère du 2.0

Cela fait plusieurs années que le 2.0 est arrivé dans nos entreprises, avant tout grâce à ses technologies (Web 2.0, Virtualisation, SaaS, Cloud Computing…), mais aussi à ses valeurs (Collaboratif, Agilité …). L’arrivée du web 2.0, avec ses nouveaux modes de travail et ses outils sociaux, a accéléré l’évolution de la gestion de projet, caractérisée par une nouvelle forme d’équipe, une approche itérative et collaborative de la réalisation des activités et l’utilisation de logiciels plus flexibles de suivi et de partage de l’information.

C’est pour cela que la gestion de projet classique doit elle-aussi se soumettre et passer à l’ère du 2.0, qui est déterminée par la simplicité, l’agilité et une collaboration plus large sur fond de technologies.

Il s’agit d’une évolution considérable de la gestion de projet. L’approche classique de la gestion de projet, établie sur les processus, le contrôle et la planification implacable, correspond de moins en moins à notre époque actuelle, à un environnement instable, aux besoins en retours sur investissement rapides et à l’esprit des équipes.
Cette évolution a déjà été introduite depuis plus de 10 ans par la vague de la légèreté et du Lean Management. A l’heure actuelle, ces techniques sont approuvées par les organisations professionnelles et de ce fait l’évolution de la gestion de projet est fortement engagée.

Pour les entreprises, cette évolution est la manière de gagner en performance en perfectionnant la production des équipes grâce à une contribution plus performante, établie sur la responsabilisation et la confiance.

Dans le Web 1.0, le contenu du site Web est publié par le propriétaire du site et les internautes sont de simples lecteurs tandis que dans la gestion de projet classique, le chef de projet divise le projet en activités puis en tâches spécifiques.
Les membres de l’équipe travaillent en suivant le planning, ils sont passifs dans la gestion de projet.

Dans le Web 2.0, le propriétaire du site détermine une structure et les internautes collaborent au contenu (articles, vidéos, commentaires…). De cette façon, il est envisageable de développer des sites de manière plus rapide et plus riche en un temps record.
Par ailleurs, l’implication des internautes contribue au succès du site.

Dans la gestion de projet 2.0, le chef de projet (ou Project Manager Officer) gère le projet (affirmation du besoin, gestion du budget, des délais…) et les membres de l’équipe collaborent aux estimations et s’harmonisent au niveau des tâches.
Il y a ainsi une responsabilisation des membres de l’équipe qui collaborent activement à la gestion de projet.

Résultat : la gestion du projet est allégée et l’équipe est plus motivée.